Depuis le marketing 3.0, les entreprises ont tendance à orienter leur stratégie dans le domaine du web et du big data. Les télévisions, les radios et les publicités par presse écrite commencent à les désintéresser vu que c’est trop coûteux et rapporte très peu de retour sur investissement. 

Même par rapport à ce nouveau changement, le marché du PLV ou publicité sur lieu de vente ne s’est jamais porté aussi bien. En effet, selon les statistiques, il augmenté de 3.5% en 2015 pour un chiffre d’affaire de 1.2 milliards d’euros.

L’alimentaire au premier plan

C’est surtout les professionnels dans le domaine alimentaire qui s’approvisionnent surtout en matière de support pour PLV. Dans ce secteur, la visibilité compte toujours beaucoup. Dans un hypermarché par exemple, les produits pourraient désintéresser les consommateurs si on ne place pas à côté un stop rayon. En 10 ans, la part de ce secteur sur le marché du PLV a augmenté de 8%. Et selon les prévisions, elle va encore s’accroitre d’ici 2018.

Une innovation grandissante

Afin qu’une PLV soit efficace, il faut que les supports utilisés misent beaucoup sur le plan esthétique et sur sa praticité. Pour ce faire, les entreprises spécialisées dans ce domaine ne cessent de faire une innovation grandissante. La qualité d’impression sur les bannières publicitaires telles les affiches et rollup évolue d’année en année. Au niveau logistique des modifications ont été également rapporté. Actuellement, lorsqu’on déploie des X-banner, comptoirs et même un stand, il n’est plus nécessaire d’allouer beaucoup d’espace pour leur transport ainsi qu’un temps fou pour leur installation et désinstallation.

            Vers une plv digital

Même si les supports en bâche ou en tissus rapportent des effets visuels intéressants, ils sont moins attrayants qu’une borne tactile ou un totem vertical en led. A partir de 2017, il ne serait pas donc rare de voir durant les ventes expositions ou dans les magasins ce type de support pour PLV. Face à cette situation, nombreuses sont les entreprises qui commencent à se préparer face à ce changement.

Le carton toujours représentatif

Par rapport à la prévision sur l’évolution des supports de visibilité pour un lieu de vente, les supports en papier et en carton sont toujours représentatifs. Selon les chiffres ils représentent près de 31% des ventes ce qui les place au premier rang par rapport aux autres supports publicitaires. Pas comme certains ne le pensent donc, les stops comptoirs contenant des cartes de visites et des brochures marchent toujours aussi bien.

Pour conclure donc, on peut déterminer que la PLV compte toujours parmi les secteurs les plus florissants. Et même par rapport au changement et l’innovation, ce n’est pas encore d’ici 5 ans que les supports digitaux remplaceront les affichent publicitaires, les drapeaux oriflamme ainsi que les diverses bannières en bâche.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s